Vous êtes ici : Accueil Formation les dispositifs et aides financières Fiche dispositif

Essai encadré



Descriptif

L’essai encadré offre la possibilité, pendant l’arrêt de travail, de tester la compatibilité d’un poste avec l’état de santé du salarié.

Il permet ainsi de :

  •  tester sa capacité à reprendre son ancien poste de travail,
  •  tester un aménagement de poste,
  •  tester un nouveau poste de travail,
  •  rechercher des pistes pour un aménagement de poste ou une reconversion professionnelle.

L’essai encadré peut se faire durant son arrêt de travail.

L’entreprise où peut se dérouler cet essai peut être :

  • dans votre entreprise,
  • dans une autre entreprise qui accepte de vous accueillir,
  • dans une autre entreprise susceptible de vous embaucher à l’issue de votre arrêt de travail.

L’essai encadré peut durer 3 jours ouvrables au maximum, en continu ou fractionnables. Le statut de la personne ne change pas. La Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) continue de verser les indemnités journalières.

Bénéficiaires :

Salarié titulaire d’un contrat de travail, apprenti, intérimaire, stagiaire de la formation professionnelle :
- en arrêt de travail total ou partiel (temps partiel thérapeutique, reprise de travail léger),
- indemnisé par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) au titre de la maladie, d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle,
- présentant un risque de désinsertion professionnelle.

Source : CARIF-OREF des Pays de la Loire-2021