Vous êtes ici : Accueil Formation Les dispositifs et aides financières Fiche dispositif

Formation des assistants familiaux



Descriptif

Les assistants familiaux sont chargés d’accueillir à leur domicile des enfants, des adolescents ou de jeunes majeurs en situation de placement. Ils leur prodiguent des soins et effectuent les tâches nécessaires à leur développement physique, mental et social.

Depuis 1er janvier 2019, avec l’accord des conseils départementaux, le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) prend en charge et organise progressivement sur tout le territoire la formation initiale obligatoire de ces assistants.

Recrutés par les conseils départementaux en charge de la protection de l’enfance, les assistants familiaux doivent effectuer un stage préparatoire à l’accueil du premier enfant, de 60 heures, au début de leur premier contrat de travail.
Ensuite, ils disposent de 3 ans après la première embauche pour effectuer leur formation initiale obligatoire.
Une fois agréés par le conseil départemental, ces professionnels peuvent ensuite travailler dans le secteur privé ou pour le département.

Cette formation initiale obligatoire proposée par le CNFPT est composée de 240 heures.
La formation aborde trois domaines :

  • accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil : 140 heures
  • accompagnement éducatif de l’enfant : 60 heures
  • communication professionnelle : 40 heures

Elle permet aux agents de comprendre leur rôle et de pouvoir mettre en place les conditions optimales d’accueil des enfants confiés. La formation centrée sur la pratique professionnelle propose des séquences en plénière, des travaux de groupe et des travaux individuels afin que les agents disposent d’apports théoriques, réalisent des études de cas et rencontrent des professionnels prêts à témoigner de leur activité. La production d’un dossier professionnel et d’un livret de formation sont requis pour valider la formation.

Bénéficiaires :

Assistants familiaux titulaires d’un agrément délivré par le Conseil départemental.

Source : CARIF-OREF des Pays de la Loire-2020