Focus sur les bénéficiaires de formation non francophones



Qui sont les bénéficiaires non francophones du dispositif "Prépa avenir 2" ? Qu’est-ce qui les différencie des autres bénéficiaires ? Et que sont-ils devenus six mois plus tard ?

   

En 2019, dans les Pays de la Loire, près de 180 demandeurs d’emploi non francophones ont bénéficié d’une formation "Région formation – Prépa avenir 2". Cette formation ayant pour objectif la découverte des métiers, s’adresse aux demandeurs d’emploi non francophones ou ne maîtrisant pas la langue française et n’ayant pas encore validé de projet professionnel en France. 

Les bénéficiaires non francophones de la formation "Prépa avenir 2" se distinguent de l’ensemble des bénéficiaires de "Prépa avenir" par leurs caractéristiques : ils sont plus âgés et moins diplômés. Les difficultés qu’ils ont rencontrées avant d’entrer en formation diffèrent des difficultés connues par l’ensemble des bénéficiaires de la formation "Prépa avenir". Si la mobilité et les contraintes personnelles n’apparaissent pas plus impactantes parmi les bénéficiaires non francophones, les problèmes de santé et les difficultés de logement sont plus prégnants. 

Les freins rencontrés avant d’entrer en formation s’avèrent difficiles à lever. Et six mois après leur sortie de formation, les bénéficiaires non francophones occupent moins souvent un emploi que l’ensemble des bénéficiaires de la formation "Prépa avenir" et sont davantage en recherche d’emploi.  

  

Pour aller plus loin
Consultez le rapport d’étude 

  

Cariforef des Pays de la Loire, octobre 2021